Une équipe d’avenir juniors C

Dernière journée de championnat pour le FC Riaz le samedi 1 novembre avec un résultat de 3 à 0 avec au finale une belle 5ème place. Récit d’un premier tour plein de nouveauté !

C’est à la mi-juillet et avec un certain enthousiasme que nous avons pris cette équipe de juniors C composer uniquement de joueurs venant des juniors D9. Ces joueurs venu du FC Gruyère-Lac, FC Bulle et du FC Riaz ont permis de former une équipe inédite pour évoluer en 2ème degré. La plupart des joueurs ne se connaissaient pas avant le premier entrainement. Dès la reprise des entrainement, nous avons découvert les premières difficultés à former un noyau solide au sein de cette nouvelle équipe qui a encore pu compter sur de nouveaux éléments même après le début des matchs

Au fil des entrainements, l’équipe a montré certaines capacités et des nombreux défauts ont pu être corrigés, ceci malgré une difference de niveau importante entre les joueurs. Une fois le championnat commencé, les joueurs ont commencé à prendre leurs marques sur le terrain. Un grand changement pour eux puisqu’ils ont découvert le football à 11. C’était difficile pour eux au début tant physiquement, tactiquement que mentalement. Notre rôle a été important de tout point de vue envers les joueurs qui sont dans « l’âge bête » , ce qui ne nous a pas toujours rendu la tâche facile

Les matches et entrainements se sont suivis à un bon rythme. Nous avons démontré plus de capacités que certains adversaires mais nous sommes aussi tombés sur des équipes bien plus fortes que nous. C’est avec une grande motivation et courage que nous avons continué à travailler quand nous subissions un revers. L’équipe a commencé à se souder et certains joueurs ont eu plus d’affinités au fil de la saison. C’est une force qui a permis de faire un véritable noyau pour l’équipe et de voir une vrai équipe solidaire malgré une avanche de blessures en fin de saison.

Nous pouvons le dire haut et fort, cette équipe propose un jeu attrayant et du suspense à chacun de ses matches qui frôlent parfois l’arrêt cardiaque. Nous avons été surpris en bien de ces juniors, mais si nous pouvons retenir quelque chose fondamental de ce premier tour, c’est tout simplement la combativité et l’engagagement des joueurs !

Jeremy Piller et Adrien Baula

Jérémy Piller

Comments are closed